Rageant au vu de la prestation … C’est à en être vert !

Clairement, le match de ce weekend à Saint Etienne laissera des regrets aux joueurs valenciennois au vu de la prestation affiché. Des occasions à foison, une » grosse domination » , on n’exagèrera pas en disant que Valenciennes a dominé ce match de la tête et des épaules. Malheureusement, le manque de réalisme aura fait beaucoup de tord et aura conduit à une terrible désillusion : la défaite … Retour sur ce match avec le résumé et les réactions des 2 côtés.

Une première mi-temps maîtrisée mais sans buts !
Comme sur l’ensemble du match, Valenciennes a dominé la première mi-temps malgré plusieurs bonnes occasions de Saint-Etienne. Mais il fallait compter sur 2 gardiens en grande forme : Penneteau, côté valenciennois et Ruffier, côté stéphanois. Sur plusieurs incursions du fougueux Aboubakar, les valenciennois mettent en danger les stépahanois, qui ont du mal à contenir les assauts valenciennois. Du coup, les rhôdaniens opèrent en contre et sont tout près d’ouvrir le score mais Penneteau était là pour sauver les siens ! La mi-temps est sifflée sur un score nul et vierge. Valenciennes peut déjà se mordre d’avoir souffert d’un manque de réalisme saisissant …

Une deuxième mi-temps aussi bien maîtrisée mais un coup de tonnerre retentit …
Valenciennes repart tambour battant et repart sur un rythme soutenu ! Mais après ce bon début, c’est la douche froide avec l’ouverture du score stéphanoise sur un marquage défensif quasi inexistant… Battles ne se fait pas prier et fait,comme son équipe, preuve d’un réalisme offensif qui manque aux joueurs valenciennois ! Du coup, le club rouge et blanc multiplie les phases offensives mais Ruffier est une nouvelle fois présent ! Est ce que c’est la sono installée derrière son but qui l’a motivée ? En effet, une partie du stade est en travaux et la tribune derrière le but est fermée donc Ruffier l’a demandé pour se sentir pousser des ailes : c’est réussi ! Lorsque Ruffier est presque battu, Aboubakar et ses compères manquent de réalisme ou un centimètre pour placer la tête décisive ! Les minutes s’égrainent sur le gazon vert de Geoffroy Guichard, les changements s’opèrent mais le score demeure identique. Valenciennes s’en mord de plus en plus les doigts et une nouvelle fois le sort s’acharne sur les joueurs rouges et blancs. A la 93ème minute, le défenseur brésilien de VA cadre une frappe lourde qui s’écrase sur la barre … Le score en reste là, les stéphanois sont conscients qu’ils ont eu la » baraka » lors de ce match et admettent que Valenciennes méritait le nul ! Mais avec les 3 points, l’ASSE peut être satisfait et continue sur sa bonne dynamique ! De son côté, Valenciennes a ( encore ) perdu un point alors que sa prestation était convaincante malgré un manque de réalisme saisissant … comme l’an dernier !

Les réactions :

Voici les réactions du côté valenciennois, côté staff et joueurs :

Jean-Raymond Legrand
Prendre un point, c’était déjà peu, mais on n’a même pas un point ce soir. Je suis très déçu parce qu’on a vu une équipe exceptionnelle, qui s’est défoncée, qui s’est donnée à fond. On n’a vraiment pas eu de chance, mais ça va venir. L’équipe est belle, on va y arriver, il faut tous rester confiants.

Daniel Sanchez
Il y a beaucoup de regrets, beaucoup de déception, beaucoup de frustration parce qu’on a fait tout ce qu’on devait faire aujourd’hui. On a été solide défensivement, on s’est créé des occasions, on a produit du jeu et, malheureusement, on n’a pas marqué ce petit but qui nous aurait permis de ramener au moins un point. Ça aurait été largement mérité.

Nicolas Penneteau
Il y a beaucoup de regrets vu la prestation qu’on a fournie, que ce soit dans la possession de balle ou dans les occasions qu’on s’est créées. On était attentif à leut potentiel attentif avant le match et, quand on voit qu’on n’a concédé que deux occasions, ça veut dire qu’on a quand même été performant. Même si, malheureusement, une de ces deux occasions est au fond… Nous, il nous en faut plusieurs, on a un souci de réalisme.

Nicolas Isimat-Mirin
Par rapport à la physionomie du match, c’est frustrant. On était revenu avec de bonnes intentions en deuxième mi-temps, c’est dommage que l’on prenne ce but à la 50ème minute. On a essayé de poser notre jeu et d’être costaud défensivement, ça a marché. Mais on aurait du et pu concrétiser nos occasions.

Côté stéphanois, voici la réaction de l’entraîneur stéphanois, Christophe Galtier, admettant la chance qu’a eu son équipe :
Cela a été compliqué. Nous avons eu de la réussite, de la chance soyons clairs. Je ne peux dire le contraire mais il n’y a pas eu que cela. Il y a eu de la solidarité, de la générosité aussi, du courage. Cela a permis d’avoir la réussite pour l’emporter à un moment donné et préserver le résultat. En fin de première période et en fin de match, nous avons souffert. Nous savions que ce serait difficile. Nous n’avons pas cédé. Cela fait cinq matches sans défaite dont deux victoires importantes. Nous avons 16 points en 11 journées. Il faut être satisfait. Dans 48 heures, certains auront oublié le tir sur la barre, les arrêts décisifs, nos maladresses et nos mauvais choix.

Tout le monde est d’accord pour souligner la bonne prestation de Valenciennois mais le manque de réalisme a aussi été souligné. VA devra y remédier vite car vu le potentiel lillois, il vaudra mieux que l’inefficacité offensive s’efface car les lillois eux ne se feront pas prier ! Le derby s’annonce déjà chaud entre les 2 clubs nordistes avec 2 objectis différents : l’un le titre et l’autre le maintien voire mieux !

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *