Amiens SC 1-2 RC Lens : Yahia donne de l’air au Racing !

Par Charles Turcant le 12 sept 2011, dans RC Lens

Auteur du but libérateur en seconde période, le défenseur central – qui a été l’un des Artésiens les plus dangereux offensivement – permet à son équipe d’empocher trois points à Amiens, malgré un Bonnefoi des grands soirs, trompé auparavant par son co-équipier Cirilli. L’égalisation était un magnifique retourné acrobatique de Touzghar en première période.

Ala-Eddine Yahia a été récompensé de ses nombreux efforts du jour par le but de la victoire ! - Crédit photo : WL

Après un match nul fin août contre l’autre relégué inattendu de mai dernier, Monaco (2-2), et un succès en Coupe de la Ligue contre le promu Evian Thonon-Gaillard (1-0), les hommes de Jean-Louis Garcia se déplaçaient à Amiens avec l’ambition d’enchaîner une troisième belle performance, susceptible de les éloigner de la zone de relégation avec laquelle ils flirtent depuis le début du championnat. Dès l’entame de match, la maîtrise du ballon est lensoise, avec une première mèche de Bérenguer au sol détournée en corner par Bonnefoi (3e). Le portier amiénois qui est en revanche pétrifié sur un coup de tête de Yahia, mais la barre renvoi la tentative du Tunisien (7e) ! Les nordistes ont entamé tambour battant cette rencontre, avec les recrues Bérenguer et Ben Saada qui font la loi dans l’entrejeu : reste à trouver la faille au plus vite ! Et pour cela, les Picards vont bien aider leur adversaire : si Bonnefoi s’envole sur un centre que dévie Miennel vers son propre but (13e), le portier local est en revanche impuissant lorsque Cirilli prolonge le corner de Ben Saada au fond de ses filets (0-1, 21e).

Lens attaque d’entrée et est finalement récompensé par un CSC ! Avant l’égalisation aussi sensationnelle qu’inattendue de Touzghar…

Le RCL est récompensé de façon atypique, mais ne l’a pas volé ! Pour le deuxième but, il faudra attendre en revanche, Bonnefoi étant de nouveau impérial sur un coup-franc de Ben Saada qui se dirigeait vers un poteau-rentrant (28e). Amiens doit réagir et pour cela, le premier changement a lieu à la demi-heure de jeu : Bazile remplace Soly. Mais c’est Touzghar qui va enflammer son équipe en tentant un retourné acrobatique dans la surface de Fabre – qui suppléé à la surprise générale Kasraoui – , et le réussissant : les filets tremblent de façon aussi inattendue qu’exceptionnelle (1-1, 36e) ! Touchés dans leur orgueil, les Lensois redoublent de détermination offensive, mais le missile d’Eduardo voit encore Bonnefoi se déployer pour repousser le danger (38e) : le score est de un partout à la mi-temps. Dès le retour des vestiaires, la partie retrouve un rythme endiablé : Mathlouthi est tout d’abord à l’affût d’un ballon mal boxé par Bonnefoi, mais la reprise n’attrape pas le cadre (49e). Réponse imminente avec Bazile qui fait le show sur l’aile gauche, avant d’alerter Fabre dans un angle fermé (53e), avant que Kondogbia ne surenchérisse en prenant sa chance de loin, mais le ballon file au-dessus (56e). Pas plus de réussite pour Yahia de la tête sur un nouveau corner (59e).

Yahia multiplie les assauts, avant de donner la victoire au RCL… et faire un petit malaise

Le défenseur central tunisien ne se démoralise pas pour autant et, sur une énième montée, il va donner l’avantage à ses partenaires en poussant le ballon au fond des filets, après un super travail de son compatriote Ben Saada (1-2, 70e) ! Sur l’engagement, le RCL récupère le ballon et manque de peu le KO avec Eduardo qui sert un peu fort Mathlouthi, ne pouvant cadrer sa tentative (71e) ; dommage… Car jusqu’au bout l’avantage restera d’un but, en dépit d’un nouveau coup de tête de Yahia sur lequel s’interpose Bonnefoi (76e). Gavanon va lui manquer de quelques centimètres l’égalisation avec une reprise à l’entrée de la surface qui fuit d’un rien le cadre de Fabre (86e). Les six minutes de temps additionnel, qui excèdent Jean-Louis Garcia, mais sont liées notamment à un petit étourdissement sans suite de Yahia – en fin de temps réglementaire – qui est tombé tout seul avant de se relever quelques minutes plus tard au contact des soigneurs et la civière, n’influeront pas sur l’issue de cette rencontre, malgré une succession de corners vains pour l’ASC.

La semelle infligée par Martin à Yahia au bout des arrêts de jeu est le symbole de ce match : Amiens n’a pas résisté à la détermination de l’ancien stéphanois et sa bande, malgré les nombreuses parades de Fabre et un réalisme toujours limité. Cependant le RCL s’est relancé et pointe désormais à la 13e place : c’est bien ça l’important au final.

Partagez cet article:
  • Print
  • Digg
  • del.icio.us
  • Facebook
  • Google Bookmarks
  • MySpace
  • Netvibes
  • Twitter
  • Yahoo! Bookmarks
  • RSS
Mots clés: , , ,
 


Un commentaire sur “Amiens SC 1-2 RC Lens : Yahia donne de l’air au Racing !”

  1. [...] Charles Turcant le 13 sept 2011, dans RC Lens Après son succès à Amiens qui lui permet de rebondir au classement, la satisfaction est bien évidemment au rendez-vous dans [...]


Laisser une réponse